Guyane : Un navire de pêche brésilien dérouté dans le cadre de la lutte contre la pêche illégale

© Préfet de Guyane

Guyane : Un navire de pêche brésilien dérouté dans le cadre de la lutte contre la pêche illégale

La préfecture de Guyane fait état d'une opération de déroutement d'un navire de pêche brésilien menée le jeudi 29 avril 2021, pris en flagrant délit de pêche illégale dans les eaux territoriales françaises. Le capitaine du navire a été placé en garde à vue.

 

Les gendarmes maritimes de la brigade de Cayenne, à bord de la vedette côtière de surveillance maritime (VCSM) « Mahury », aux côtés de l’embarcation remonte-filets (ERF), « La Caouanne », bâtiment de la Marine nationale, ont surpris en flagrant délit de pêche illégale dans les eaux territoriales françaises, le « LUIZA », navire de 8,8 mètres de long, ne disposant d’aucune autorisation de pêche dans les eaux sous souveraineté française.

Le navire qui avait déjà fait l'objet d'un contrôle en janvier 2020 est donc considéré comme récidiviste, et le déroutement du navire en direction du port du Larivot a résulté dans la mise en garde à vue de son capitaine sur décision du parquet de Cayenne.
L'équipement, la cargaison et le navire ont été saisis, ce dernier ayant été mis à sec, en attendant sa destruction ordonnée par le juge des libertés et de la détention, tandis que les marins ont été pris en charge par la police aux frontières (PAF) à l’issue de ces procédures.

© Préfet de Guyane

Depuis le 1er janvier 2021, ce sont ainsi près de 55 tonnes de poissons qui ont déjà été saisies à la suite d’opérations de contrôle des pêches menées en Guyane.

Damien CHAILLOT